Les flux de ressources entre les migrants, leur famille et les communautés au sens large comprennent l'argent (transferts de fonds, investissements de la diaspora), le commerce (biens, services) et les connaissances (technologie, compétences, capacités professionnelles).

Ces flux ont une incidence directe sur les inégalités de revenu et de richesse, sur les comportements de consommation et d'investissement, ainsi que sur le potentiel d'emploi et de croissance économique, tant dans les pays d'origine que de destination.

Les transferts de fonds font l'objet d'une recherche et d'une attention politique qui ont considérablement augmenté. En revanche, l'intérêt porté aux migrants en tant que propriétaires, gestionnaires et financiers d'entreprises commerciales dans les pays d'origine ou de destination est resté insuffisant. Par ailleurs, l'importance des migrations sur les flux de connaissances entre les pays de destination et d'origine n'a été analysée que de façon limitée, en particulier lorsqu'il s'agit de deux pays du Sud.

Notre recherche porte sur les points suivants:

  • Flux de ressources entre les pays de destination et d'origine, y compris leur composition, leur ampleur, leurs mécanismes de transmission et les interactions entre ces flux.
  • Entreprises liées aux migrants, aux diasporas et aux émigrés revenus au pays, en tant que propriétaires, gestionnaires, financiers ou promoteurs, dans les pays de destination et d'origine.
  • Mécanismes des flux de connaissances et de compétences commerciales, professionnelles et techniques entre les pays de destination et d'origine, ainsi que leur impact sur la croissance des entreprises et sur les processus plus larges de développement économique et social dans les deux pays.

L’équipe

Professor Godfred A. Bokpin

N'Goh N'Goran Konan Nana

Dr Tebkieta Alexandra Tapsoba