Éthiopie – Afrique du Sud

On estime que trois millions d'Éthiopiens vivent à l'étranger, et le nombre d'Éthiopiens se rendant en Afrique du Sud a augmenté durant les dernières années. Nombreux sont ceux qui viennent du sud de l'Éthiopie, à cause des inégalités et des conflits régionaux. Leur voyage est généralement facilité par des passeurs en échange d'argent.

Bien que certains réclament l'asile, la plupart travaillent de manière informelle et précaire. Sans qualification ni statut juridique, la majorité ne parvient pas à trouver d'emploi officiel. Les migrants africains en Afrique du Sud subissent également la violence et la xénophobie.

Malgré tous les défis auxquels ils sont confrontés, les migrants éthiopiens d'Afrique du Sud ne font pas que survivre, ils réussissent. C'est évident lorsqu'on examine les entreprises qu'ils ont établies en Afrique du Sud et le volume croissant d'envois de fonds dans leur pays d'origine.

Nos recherches dans ce couloir montrent comment la migration, notamment la migration des enfants, entre l'Éthiopie et l'Afrique du Sud réduit ou augmente les inégalités multidimensionnelles. Nous explorons également les flux de ressources entre les deux pays.