Chine – Ghana

Depuis 2000, le flux de migrants chinois vers l'Afrique s'est révélé une composante majeure de la migration au sein des pays du Sud. Un nombre croissant de migrants chinois voyagent vers l'Afrique pour travailler dans le commerce, le développement des infrastructures, le secteur minier et l'agriculture.

Les Ghanéens ont également migré vers la Chine afin d'exploiter des opportunités commerciales ou de poursuivre des études. L'ampleur des flux migratoires entre la Chine et le Ghana reste faible en valeur absolue, mais son impact est significatif à cause du niveau d'investissement des Chinois dans les projets d'infrastructure et le secteur privé.

Nos recherches dans ce couloir se concentrent sur la manière dont ces processus stimulent l'économie au Ghana, et la manière dont le commerce change les schémas migratoires des commerçants ghanéens vers Guangzhou et Yiwu en Chine. Nous explorons également les impacts des flux de migration, d'emploi et financiers sur les inégalités entre les sexes.